Questions les plus fréquentes

Souvent, vous pouvez solutionner un problème vous-même, en suivant les conseils du manuel ou de la rubrique FAQ. Ainsi, vous pouvez éviter une visite inutile du technicien.

Ce phénomène peut avoir plusieurs causes. L’humidité dans un réfrigérateur provient toujours d’air chaud condensé par refroidissement sur une surface froide. Normalement, la majeure partie de l’humidité se condense contre la paroi arrière du réfrigérateur. Les gouttes ne peuvent se former que si l’atmosphère intérieure de l’appareil est très humide, s’il y a un apport constant d’air chaud ou si les clayettes de verre sont très froides. Vous pouvez vérifier vous-même les points suivants :

  • la température n’est-elle pas réglée trop bas ? La température intérieure du réfrigérateur doit être d’environ +5°C à +7°C.
  • le réfrigérateur n’est-il pas trop rempli, ce qui empêche la circulation d’air ?
  • y a-t-il des légumes verts non couverts dans le réfrigérateur en dehors des tiroirs ?
  • la porte se ferme-t-elle correctement (point à vérifier en particulier sur les appareils encastrables) ?
  • les ouvertures de ventilation (armoires) sont-elles entièrement dégagées ?
  • pour les appareils encastrables, les ouvertures de ventilation au-dessus et en dessous de l’appareil disposent-elles d’un espace de ventilation efficace d’au moins 200 cm² ?
  • l’orifice d’évacuation n’est-il pas bouché ?

L’onduleur clignote régulièrement toutes les 15 secondes.

L’onduleur est équipé d’une LED de diagnostic. L’électronique de certains appareils de réfrigération/congélation est équipée d’une LED de diagnostic. Celle-ci clignote toutes les 15 secondes. Le clignotement de la LED est normal et signale le bon fonctionnement de l’appareil et de l’électronique.

Dans un congélateur, la température doit être mesurée entre les produits. La mesure de la température de l’air n’est jamais fiable et donne un résultat plus élevée que la température réelle des produits. La température mesurée entre les produits sera généralement plus basse que celle indiquée à l’écran. Elle est parfois inférieure de 10°C. En effet, la température affichée correspond à la température la plus élevée à un endroit quelconque du congélateur. Etant donné que l’air ne se déplace que lentement à l’intérieur d’un congélateur fermé, plusieurs endroits de l’espace intérieur peuvent présenter une température plus basse qu’ailleurs. Les températures les plus élevées se mesurent en général dans les coins avant du tiroir supérieur ou dans les coins du tiroir inférieur.

La meilleure façon de mesurer la température dans un congélateur est de placer un thermomètre dans un verre rempli d’huile végétale.

Le commutateur été/hiver permet d’obtenir un fonctionnement correct du compartiment congélateur du réfrigérateur lorsque la température ambiante est basse. Lorsque cette température ambiante de la pièce dans laquelle se trouve le réfrigérateur descend en dessous d’une certaine valeur, la température du compartiment réfrigérateur n’aura que peu tendance à s’élever, d’autant moins que les appareils LIEBHERR sont très bien isolés.

Le compresseur (moteur) ne sera que rarement enclenché pour ce compartiment réfrigérateur. Ceci risque de ne pas suffire pour le compartiment congélateur, dans lequel la température pourrait s’élever excessivement. C’est pourquoi les réfrigérateurs LIEBHERR sont équipés d’un petit élément chauffant placé dans la paroi droite, juste au-dessus des tiroirs à légumes. Cet élément est activé automatiquement (sur certains modèles, l’activation est encore manuelle et s’effectue à l’aide d’un interrupteur placé soit dans la cage du thermostat, soit sur le tableau de commande). L’activation de cet élément chauffant provoque une élévation plus rapide de la température dans le compartiment réfrigérateur, ce qui oblige le compresseur à se mettre en route plus souvent. Ceci permet de maintenir une température suffisamment basse dans le compartiment congélateur. Bien entendu, la mise en route du compresseur évite en même temps le réchauffement des produits dans le compartiment réfrigérateur. Le commutateur hiver doit être activé lorsque la température ambiante se situe entre +10°C et +18°C. Lorsque la température est supérieure à +18°C, l’interrupteur hiver peut servir comme commutateur de congélation puisqu’il provoque un refroidissement supplémentaire du compartiment congélateur.

Il n’y pas de réponse univoque à cette question. Les appareils économiques modernes se mettent plus souvent en route que les anciens, mais ils tournent moins longtemps. Une bonne règle empirique serait que l’appareil fonctionne correctement s’il tourne entre un quart et la moitié du temps. En d’autres termes, il devrait fonctionner 10 minutes puis être au repos pendant 20 minutes. La durée totale de fonctionnement actif dépend toutefois des circonstances, de l’utilisation et de la charge.

Lors de l’installation, laissez en place le film protecteur, jusqu’à ce que l’appareil soit complètement monté. Immédiatement après avoir enlevé le film, traitez l’appareil avec le produit d’entretien inox fourni. Pour maintenir votre Liebherr dans des conditions optimales, enduisez-le avec le produit d’entretien 3 à 4 fois par an. Ceci enlève aussi des taches légères. Ce produit d’entretien est disponible en flacons de 50 ou 250 ml auprès de votre distributeur Liebherr ou par mail à l’adresse spare@cinem.be.

Ne placez pas l’appareil :

 Directement à côté d’un appareil de cuisson ;
 Directement à côté d’un évier, car les nettoyants acides utilisés pour le dégraisser risqueraient de gicler sur la surface inox ;
 Contre un plan de travail, sans que le raccord entre le plan et l’appareil soit rendu étanche ;
 Dans un local très humide, par exemple à proximité d’une machine à laver ou d’un sèche-linge.

Pour enlever les taches plus tenaces, nous vous conseillons d’utiliser le produit inox de notre propre marque.

Lors de l’application, veillez à déplacer le chiffon applicateur, dans le sens du brossage de l’inox. N’utilisez jamais de tampon récurant. Après application, le nettoyant inox doit être complètement enlevé à l’aide d’un chiffon propre et d’eau claire. Séchez ensuite convenablement l’appareil et appliquez immédiatement le produit d’entretien. N’utilisez jamais sur l’appareil un produit d’entretien à base de chlore ou d’acide.

Ce produit d’entretien inox est également disponible auprès de votre distributeur Liebherr ou par mail à l’adresse spare@cinem.be.

Toute mesure de température dans un réfrigérateur est un instantané. Lorsque l’appareil est au repos, l’air à l’intérieur s’échauffe assez rapidement, surtout lorsqu’on ouvre la porte pour lire la température. Il faut donc toujours effectuer la mesure dans un verre d’eau. Il faut environ 12 heures pour que l’eau ait la même température que les produits du réfrigérateur. En lisant la température sur le thermomètre trempé dans le verre d’eau, la lecture sera beaucoup plus représentative. Placez de préférence le verre au milieu de la clayette, au-dessus des tiroirs à légumes. La température doit y être d’environ +5°C.

ATTENTION: Les thermomètres disponibles dans le commerce de détail sont assez peu fiables. L’échelle peut avoir bougé par rapport au tube de mercure, ce qui donnera une lecture totalement faussée. Les thermomètres électroniques donnent la mesure la plus fiable.

Grâce au système de dégivrage automatique, l’humidité entrée dans le réfrigérateur avec l’air et les produits chauds est évacuée via la paroi arrière froide et la rigole d’évacuation vers un orifice d’évacuation pour aboutir dans un petit réservoir sur le moteur. Là, la chaleur du moteur provoque son évaporation. L’orifice d’évacuation peut parfois se boucher à cause de miettes ou d’autres impuretés tombées dans la rigole. Le cas échéant, percer l’orifice à l’aide d’un morceau de fil de fer, d’une aiguille à tricoter ou de la tige d’une petite brochette. Des bactéries se multiplient parfois dans la rigole d’évacuation. Dans ce cas, l’orifice sera de nouveau bouché quelques jours après avoir été percé. Il est donc conseillé de faire passer deux fois par an deux gouttes d’eau de Javel par la rigole, suivies d’une cuillère à soupe d’eau.

Oui, c’est un phénomène absolument normal. L’humidité contenue dans l’air ou les produits chauds introduits dans le réfrigérateur, se condense sur la partie les plus froide, à savoir la paroi arrière du réfrigérateur. Comme la température de cette paroi arrière descend régulièrement en dessous de 0°C, les gouttes congèlent de temps en temps. Lorsque le réfrigérateur est au repos – à savoir, lorsque le compresseur ne tourne pas – les gouttelettes dégèlent et glissent le long de la paroi dans la rigole d’évacuation.

Le réfrigérateur extrait de la chaleur à l’intérieur et l’envoie à l’extérieur. La chaleur extraite de l’espace réfrigéré est échangée avec l’air extérieur à travers la grille noire (le condenseur) à l’arrière de l’appareil. Le compresseur produit aussi une chaleur de friction, qui est également échangée avec l’air extérieur. Le condenseur peut donc atteindre une température élevée. Pour obtenir un échange de chaleur optimal, compresseur et condenseur doivent être correctement ventilés. Dans le cas des appareils pose libre, l’air frais est aspiré à travers l’avant du socle de l’appareil. L’air chaud est rejeté par la grille dans la partie supérieure. Des ouvertures de ventilation doivent avoir été prévues à ces endroits pour les réfrigérateurs encastrables. Ces ouvertures doivent avoir une section minimale de 200 cm². Pour plus d’informations à ce sujet, consultez les instructions d’encastrement de l’appareil.

Des odeurs désagréables, enfermées dans l’appareil, peuvent altérer le goût des aliments conservés au réfrigérateur. Toutefois, elles ne proviennent en aucun cas du réfrigérateur lui-même. Ce type de problème a donc toujours une cause externe. Commencez par nettoyer complètement l’intérieur du réfrigérateur. Utilisez de préférence de l’eau légèrement vinaigrée. Il faut nettoyer à fond la rigole et l’orifice d’évacuation. Désinfecter l’orifice en y versant deux gouttes d’eau de Javel suivies d’une cuillère d’eau. Si les mauvaises odeurs se manifestent à nouveau, le réservoir d’eau de condensation sur le moteur est peut-être en cause. Il se trouve à l’arrière de l’appareil, sur la coque noire dans laquelle est logé le moteur.

Un appareil Liebherr peut être branché immédiatement après son installation.

Toutefois, il faut absolument éviter de le transporter couché. Si l’appareil ne peut être transporté debout, veillez toujours à ce que le dessous de l’appareil soit le point le plus bas. En le couchant, de l’huile peut se mélanger au système de froid, pouvant entraîner des dysfonctionnements. Lorsque l’appareil est tout de même transporté couché, il n’est d’aucun intérêt de le laisser reposer debout. En effet, si de l’huile s’est mélangée au système de froid, elle n’en disparaîtra pas pour autant.

Le givre se forme lorsque l’humidité de l’air ou des produits chauds se dépose sur les parties les plus froides. Il s’agit donc d’un phénomène physique inévitable. Une bonne utilisation du congélateur peut toutefois limiter la formation de givre. Il faut tenir compte des facteurs suivants :

  • ne pas ouvrir inutilement ou trop longtemps le congélateur
  • ne jamais déposer de produits chauds dans le congélateur, les laisser refroidir d’abord
  • un congélateur plein présentera moins de givre qu’un congélateur vide
  • ne pas pousser inutilement le thermostat une température comprise entre -18°C et -20°C suffit pour conserver vos aliments en toute sûreté
  • ne pas placer le congélateur dans un environnement chaud ou humide penser à la proximité de la machine à laver, d’un sèche-linge sans évacuation et de la chaudière
  • veiller à bien fermer la porte du congélateur
  • veiller à ce que les pieds du congélateur et la grille de ventilation supérieure soient bien ventilés.

Dans les congélateurs coffres très économiques, dont les canalisations de congélation touchent pratiquement le bord supérieur, la formation de givre se fera principalement dans la partie supérieure. Il faut veiller à éliminer au moins 1 x par semaine le givre, à l’aide du grattoir fourni avec l’appareil. La glace sèche tombe sur le fond du coffre et ne risque plus de s’agglutiner. Elle sera évacuée avec la condensation de dégivrage, au prochain dégivrage d’entretien. LIEBHERR a d’ailleurs développé le système StopFrost pour réduire au minimum la formation de givre. Ce système réduit la formation de givre de 70%.

Dans les congélateurs NoFrost, à peine entré dans l’appareil, l’air humide chaud est forcé vers l’élément frigorifique incorporé dans la partie supérieure. Le givre se formera sur cet élément frigorifique et non à l’intérieur du congélateur. Cet élément est dégivré régulièrement de manière automatique. En pratique, cela signifie que le givre ne se forme pas dans les congélateurs NoFrost et que vous ne devez pas les dégivrer.

Tous les congélateurs coffres sont équipés de la technologie FrostProtect et peuvent dès lors être placés dans des espaces avec températures ambiantes jusqu’à -15°C.

En principe, les garages et les caves sont des lieux indiqués pour placer un congélateur coffre. En effet, les congélateurs coffres de LIEBHERR sont équipés d’un condenseur intégré qui récupère la chaleur des produits à l’intérieur pour chauffer les parois extérieures du coffre. Ceci évite la formation de condensation. Toutefois, si le sol sur lequel se trouve le congélateur coffre est sujet à des infiltrations d’humidité, de la condensation pourrait se former sur le bas du coffre. Il vaut mieux placer le congélateur coffre sur un caillebotis qui permet une ventilation sous le coffre et qui évite aux pieds de baigner dans l’eau.

Les chiffres sur le cadran thermostatique se rapportent au niveau de froid à l’intérieur du réfrigérateur. Un chiffre bas correspond à une température élevée (chaude) dans le compartiment réfrigérateur. Pour augmenter le froid dans le réfrigérateur, choisissez donc un chiffre plus élevé.

La capacité d’une cave à vin s’exprime toujours en nombre de bouteilles de type Bordeaux. Les bouteilles de Bourgogne sont plus épaisses et ont les « épaules » tombantes. Vous pourrez donc toujours conserver plus de bouteilles de Bordeaux que de Bourgogne dans votre cave à vin.

Le taux d’humidité de l’air chaud peut parfois être supérieur à celui de l’air froid. Or, de l’air chaud entrant en contact avec une paroi froide peut provoquer la condensation de l’humidité de l’air sur cette paroi froide. En circonstances normales, la paroi extérieure d’un congélateur ne présente pas de condensation. Certains locaux comme les caves peuvent toutefois présenter une hygrométrie élevée. Malgré leur isolation excellente, la température sur la paroi extérieure d’un congélateur de LIEBHERR sera toujours plus ou moins influencée par la basse température qui règne à l’intérieur.

Dans des circonstances défavorables, par exemple de degré d’humidité élevé, la formation de condensation sur la partie froide inférieure de la paroi extérieure d’un congélateur ne peut pas toujours être évitée. Cette condensation aura lieu à l’extérieur du congélateur en raison des excellentes performances des matériaux d’isolation actuels, qui empêchent la pénétration de la chaleur de l’air ambiant. Sur les congélateurs anciens, cette condensation avait lieu à l’intérieur même du matériau isolant. Si elle n’était pas visible, elle n’en était pas moins défavorable au bon fonctionnement de l’appareil. Si vous ne pouvez pas déplacer le congélateur, nous vous conseillons de le surélever, de le placer par exemple sur un caillebotis, pour éviter que les pieds ne reposent dans l’humidité. Nous conseillons également d’enduire l’extérieur de cire pour voitures en guise de protection supplémentaire.

Tous les réfrigérateurs et congélateurs sont divisés en ce que l’on appelle des classes climatiques. Une classe climatique caractérise la température ambiante dans laquelle l’appareil fonctionne selon les spécifications données. Tous les congélateurs LIEBHERR sont fabriqués en classe climatique SN-T. Cela signifie qu’ils sont prévus pour des températures ambiantes comprises entre 10 et 43 ºC. Dans cette plage de température, ils répondent à toutes les spécifications mentionnées dans le catalogue, telles que la consommation d’énergie. Ceci ne veut d’ailleurs pas dire que l’appareil ne puisse pas fonctionner en dehors de cette plage de température. Même sous les 10°C, votre congélateur LIEBHERR continuera de conserver vos produits alimentaires mais il est fort possible qu’il se forme de la condensation sur la paroi extérieure du congélateur. Le conseil de placer l’appareil sur un caillebotis n’est dès lors pas superflu. À des températures basses et dans des conditions humides, les plastiques et la peinture laquée risquent d’en souffrir quelque peu. Si vous voulez préserver votre congélateur, vous avez la possibilité de protéger l’extérieur avec de la cire de voiture. Pour des températures ambiantes sous zéro, la précision de l’électronique ne peut plus être garantie et la condensation se produisant dans l’habillage peut également détériorer l’électronique.

En revanche, les congélateurs domestiques statiques fonctionneront encore bien techniquement. Depuis le 1er juillet 2017, tous les congélateurs coffres, congélateurs armoires et congélateurs modèle table avec SmartFrost sont équipés de la technologie FrostProtect. Ces congélateurs continueront de fonctionner à 100% de leurs capacités jusqu’à une température ambiante de -15°C.

Pour tous les congélateurs sortis d’usine avant cette date et les congélateurs NoFrost, la limite inférieure est de 0°C.

La classe climatique d’un réfrigérateur ou d’un congélateur se rapporte aux conditions de température ambiante pour lesquelles l’appareil a été conçu. Il existe 4 classes climatiques. Elles sont indiquées sur les modèles, soit seules soit en combinaison.

SN = température ambiante de 10 à 32°C
N = température ambiante de 16 à 32°C
ST = température ambiante de 16 à 38°C
T = température ambiante de 16 à 43°C

La combinaison SN-T signifie que l’appareil peut fonctionner à des températures ambiantes allant de 10 à +43°C.

A des températures inférieures à la limite inférieure de la classe climatique, les réfrigérateurs avec ou sans compartiment congélation et les réfrigérateurs à deux portes avec 1 thermostat ne pourront plus fonctionner correctement. Les combinés réfrigérateur/congélateur avec technologie DuoCooling fonctionneront jusqu’à une température ambiante de 0°C.

En revanche, les congélateurs domestiques statiques fonctionneront encore bien techniquement. Depuis le 1er juillet 2017, tous les congélateurs coffres, congélateurs armoires et congélateurs modèle table avec SmartFrost sont équipés de la technologie FrostProtect. Ces congélateurs continueront de fonctionner à 100% de leurs capacités jusqu’à une température ambiante de -15°C. Pour tous les congélateurs sortis d’usine avant cette date et les congélateurs NoFrost, la limite inférieure est de 0°C.

Pour les congélateurs professionnels (à l’exception des congélateurs statiques), une température ambiante d’au moins +10°C est requise en raison du système de dégivrage.

Vu de l’extérieur, tous les modèles à deux portes, une pour le réfrigérateur et une pour le congélateur, paraissent les mêmes. Cependant, il y a une grande différence entre un réfrigérateur double-porte et un combiné. Les combinés ont deux circuits frigorifiques réglables séparément et des sondes de température séparées pour le réfrigérateur et le congélateur. Cela permet de fixer la température du réfrigérateur et du congélateur de façon précise et indépendante. Un réfrigérateur double-porte a seulement un circuit frigorifique et une sonde de température dans le réfrigérateur, qui détermine si le compresseur doit tourner ou pas. Le réfrigérateur alimente pour ainsi dire le congélateur. À basses températures (< 18°C), l’interrupteur hiver doit être activé pour garantir la température souhaitée dans le congélateur (sur certains modèles cela se fait automatiquement).

Les combinés Liebherr disposent de la technologie DuoCooling qui permet de régler de manière précise et indépendante les températures de la partie réfrigérateur et de la partie congélateur. Cette technologie s’appuie sur 2 circuits de froid séparés qui évitent les échanges d’air entre le réfrigérateur et le congélateur. Il n’y a alors plus de transmission d’odeur et les aliments sont protégés du dessèchement.

Tous les matériaux et les composants (y compris le système de refroidissement et l’isolation) d’un Liebherr sont totalement hygiéniques et satisfont aux exigences les plus sévères qui sont imposées à la santé publique. Pour cette raison, un goût bizarre des glaçons ne peut provenir de l’IceMaker. Un tuyau de raccord qui n’est pas d’origine (par exemple tuyau pour une machine à laver), une conduite d’eau en aluminium ou un robinet ne convenant pas pour de l’eau potable (robinet de machine à laver) peuvent donner à l’eau un goût bizarre (chimique).

Vérifier si l’on utilise le tuyau de raccord d’origine. Vérifier si l’eau provenant d’un autre robinet a le même goût que l’eau provenant du robinet auquel l’IceMaker est raccordé. Quel est le type de conduite (construction récente souvent en aluminium avec gaine intérieure en plastique) ?

Une solution pour des robinets meilleur marché peut être de remplacer le bout en plastique par un petit caoutchouc d’antan (se trouve sous le bouton noir dans le robinet).

Dans l’air, il y a de l’humidité. L’air chaud peut contenir plus d’humidité que l’air froid. En ouvrant le congélateur, l’air chaud entrera en contact avec le bord froid en matière synthétique du congélateur. L’humidité provenant de l’air chaud se dépose alors immédiatement sous forme de givre sur ce bord. En enlevant la petite couche de givre avec le grattoir qui est fourni avec l’appareil, vous empêchez la couche de givre de devenir de plus en plus épaisse et le couvercle de ne plus se fermer correctement, ce qui entraînerait une couche de givre encore plus importante. Le givre gratté peut tomber directement dans le coffre, car il a séché en gelant et n’ira plus se coller nulle part. Au cours du grand nettoyage, qui doit avoir lieu une ou deux fois par an, la glace sera emportée avec l’eau de dégivrage.

Pourquoi ceci ne se produisait pas dans le cas de congélateurs « plus anciens » ?

Le conduit supérieur de l’évaporateur se trouve à 18 cm du bord des coffres plus anciens. Pour les nouveaux congélateurs, ce n’est plus qu’à 6,5 cm. Dans le cas des anciens congélateurs, pour atteindre la température -18°C dans le haut du coffre, il fallait augmenter le thermostat bien plus que ce n’est le cas avec les nouveaux appareils. Ceci entraîne une importante économie d’énergie.

Dans le joint du couvercle, il y a des perforations à différents endroits. Ces petits trous font en sorte que le congélateur ne puisse aspirer constamment du vide en s’ouvrant et en se fermant, ce qui a pour effet que le coffre s’ouvre plus facilement. À la hauteur de ces perforations, il se formera plus de givre. Ceci est absolument normal.

Une formation de givre sur le bord du congélateur est la conséquence d’une mesure visant à économiser de l’énergie et on ne peut entièrement l’éviter.

Souvent, vous pouvez remédier vous-même à une panne. Via les ‘tuyaux’ du mode d’emploi et de cette rubrique, vous pouvez déterminer si la visite d’un technicien est vraiment nécessaire. Nous attirons votre attention sur le fait qu’en cas de visite inutile, des frais seront portés en compte.

Le tarif de départ d’une visite d’un technicien est de € 114,22 TVA incl. (niveau de prix 01/2019)
Le tarif de départ se compose des frais de déplacement et de 12 minutes de main d’oeuvre.

Quand, lors d’une réparation planifiée, le technicien ne trouve personne à la maison, le tarif de départ sera facturé.

Achetez ce produit en ligne chez
Feedback
Dans quelle mesure êtes-vous satisfait de cette page?

Ce site web ne fonctionne pas de manière optimale dans Internet Explorer. Pour un bon fonctionnement, nous vous conseillons d'utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome, Safari, Edge ou Firefox. Internet Explorer est obsolète et la prise en charge de ce navigateur sera interrompue. Microsoft conseille donc de ne plus utiliser Internet Explorer.